Archive for March, 2009

Welcome vs. Gran Torino

March 30, 2009

Il y a le film de Clint Eastwood

et celui de Philippe Lioret [mentionné en avant-première ici, le 3 février]

Qqe rapport qui soit?

Je pense:

les deux films traitent de l’immigration – à leur façon

ils traitent de ce problème sous le biais de l’amitié: amitié entre Clint Eastwood et la jeune fille Mong

et Vincent Lindon et le jeune Kurde.

Enfin, il y a un parti pris d’humanisme dans les deux films – à mon avis. Et, dans les deux cas, ça se termine mal.

====================

dans le blog de Matthieu Tuffreau:

16 mars 2009

Gran Torino - Clint Eastwood et Ahney Her

Le cinéma indépendant, notamment américain, s’intéresse beaucoup depuis quelque temps à la question des immigrés, avec de beaux films comme Frozen River, The visitor ou Eden à l’ouest de Costa-Gavras, mais un nouveau pas a été franchi avec deux films à gros budget actuellement sur les écrans : Gran Torino de Clint Eastwood et Welcome de Philippe Lioret.

Les deux films partagent de nombreux points communs. Réalisés de manière classique, à l’encontre des tics du cinéma contemporain, ils privilégient une narration linéaire autour de laquelle gravitent deux ou trois personnages principaux, dans une lumière crépusculaire qui rappelle la peinture d’Ed Hopper, que ce soit pour Tom Stern, le fidèle chef-opérateur de Clint Eastwood (Mystic River, Million dollar Baby), ou Laurent Dailland, directeur de la photographie du magnifique Est/Ouest de Régis Wargnier, qui comportait comme Welcome une scène d’évasion en pleine mer, mais à l’époque d’un autre mur.

Gran Torino et Welcome s’accordent aussi par leur problématique commune, un vieil américain raciste et désabusé (Clint Eastwood) qui adopte un jeune Hmong victime d’un gang dans le premier, un Français d’âge mûr (Vincent Lindon), individualiste et lâche, qui apprend à nager à un jeune Kurde désireux de se rendre en Angleterre dans le second.

Welcome - Vincent Lindon et Firat Ayverdi

Alors bien sûr, et c’est là où nous voulons en venir, et que nous demanderons aux lecteurs qui n’ont pas vu ces films de changer de site ou d’assumer ce qu’ils vont lire, les deux films ne finissent pas du tout de la même manière. Dans Gran Torino, Clint Eastwood retourne complètement son image de vengeur en se faisant tuer pour faire arrêter les membres du gang qui terrorisent ses voisins. Le message est clair : la vieille Amérique doit laisser de la place aux nouveaux immigrants. Dans Welcome, le jeune Kurde ne parvient pas à rejoindre les côtes anglaises, mais le courage de Simon a changé le regard de son ex-femme qui entamait une procédure de divorce.

Lors de l’avant-première de Welcome le 10 mars à l’UGC Ciné Cité des Halles (la 77e à laquelle participaient le cinéaste et son comédien principal depuis trois mois), Philippe Lioret a expliqué qu’il avait commencé à écrire l’histoire avec le romancier Olivier Adam et son co-scénariste Emmanuel Courcol. Olivier Adam, qui s’était beaucoup intéressé à la question des immigrants coincés à la frontière Manche, a consacré une autre oeuvre à ce sujet, le scénario de Maman est folle, un téléfilm de Jean-Pierre Améris avec Isabelle Carré.

Maman est folle racontait comme Welcome l’histoire d’un couple de classes moyennes bouleversé par l’intrusion d’un immigré clandestin, mais dans le film d’Ameris c’est la mort de l’immigré qui permet au couple de se reformer (le mari du personnage interprété par Isabelle Carré est défavorable à ce qu’elle aide un immigrant qui est écrasé au cours d’un contrôle de police). En un sens, la mort de l’immigré favorisait le happy-ending en ramenant la mère à la raison (comme le titre l’indique, son environnement pense qu’elle aide les immigrés parce qu’elle est folle) et à ses enfants, pour finir le film sur une image d’Epinal redoutable en ce qu’elle contredisait tout ce que le film racontait.

En revanche, dans Welcome c’est le courage de Simon, mis en examen pour héberger le jeune Kurde en situation irrégulière, qui change le regard de son ex-femme (Audrey Dana), une bénévole qui aide les clandestins, sur lui. Et Vincent Lindon de porter, à la fin du film, le visage de la France contemporaine, qui a adhéré mollement au discours en vogue de peur de l’autre depuis la fin des années 90, avant de se demander s’il ne serait pas temps de changer de méthode pour accueillir ses immigrés.


http://cinemadanslalune.blog.lemonde.fr/2009/03/16/

gran-torinowelcome-lavenir-de-deux-pays-dimmigres/

Advertisements

Que vaut l’enseignement en France?

March 25, 2009

C’est un livre:

Que vaut l’enseignement en France?

de Christian forestier et Claude Thélot et al;

En fait, il s’agit des conclusions du HCéé, Le Haut Conseil de l’évaluation de l’école – comme chacun sait …

Et, c’est pas triste:

selon les rapporteurs, l’éducation en France est performante pour 50% d’une génération, d’une “classe” (au sens américain, maybe) et nulle pour l’autre moitié …

Autrement dit, 20% d’une génération sont en ” échec lourd ”

Je rappelle qu’il s’agit des conclusions du livre – des rapporteurs: ici, nous présentons des points de vue et les opposons, c’est tout;

Le fin mot sur la Perte du Permis

March 24, 2009

Ben oui, tout a une fin:

pendant des mois (et je suis modeste, je peux vérifier quand j’ai contacté Mme Gourdy à Annecy … cela fait un bail)

nous ne pouvions y mettre un terme à cette démarche: une petite pause par ci, un week-end par là; ça va vite – 6 mois.

Alors, keski sepassé à Annecy lieu ouske je déposai mon permis (marocain) dans les années 80:

eh bien, personne n’avait pris la peine de” l’entrer ” dans le système; ce qui veut dire, kilfalu que qqn court à la cave, prenne la copie-papier de mon permis – tel qu’il fut, et était, depuis tout ce temps; Et, ensuite, il fallut le scanner et/ou entrer les données dans le système;

Je suis heureux de pouvoir rapporter que cela fut fait cette semaine. Le jeune gendarme de commenter:

” Vous nous faites -[ ou a-t-il dit: ” causez” ] du tort …” (sic); une expression à la Camus.

Deux baffes, oui  🙂

Mars et Avril

March 24, 2009

– La Fête Du Printemps au Cinéma *

– une 1/2 douzaine de films pour pas cher *

– les posts oubliés et quelques updates *

– La France me donne-t-elle des boutons? ( la suite de la guerre du même nom) ou ” l’Effet-Frankenstein”

– La Justice: à réformer? *

– Que vaut l’enseignement en France? *

– Domus Medica *

[il s’agit uniquement de la présentation de divers points de vue et de qqs livres … ]

2ème festival du Cinéma

March 24, 2009

Dans une Cité U du coin: le thème est

New York et L’Immigration

– The Visitor

– Chop Shop

– Charlot Immigrant

– America, America

Deux classiques + deux films plus récents – tous bons. Plus, kon servait café à volonté et petits gateaux, c’était pas l’ambiance conviviale: saucisson à l’ail + Côtes du Rhone à volonté du premier, mais, c’était bien tout de même et ça a duré toute la nuit …

On en reparlera

Rixes et risques à Vaujours

March 11, 2009

Oui, il faut bien parler de la violence, parce qu’elle existe hélas.

Donc, ça se passe un soir: Monsieur Pouet, rapatrié de Casablanca, Maroc est assis à la table à côté de la notre; Françoise, sa fille et moi à la table près de l’entrée.

Monsieur Pouet est un sale con, raciste qui se croit toujours au temps des colonies et traite les noirs de “sal nègre”.

Il n’est pas trop populaire, disons, vu ske il y a une majorité d’Africains au centre. Arrive Tony, jeune des Caraibes qui donne plutôt dans le jeune voyou. Il veut passer entre les deux tables.

Monsieur Pouet fait une première remarque désobligeante – semble-t-il.

S’ensuit une engeulade; Pouet traite l’autre de “sale noir”.

Coups; Pouet frappe le premier – il a 75 ans ou qqe chose comme ça; il fait evidemment pas le poids devant Tony, certainemment aguerri au combat des rues – par ailleurs.

Tony frappe l’autre, lui pète l’arcade sourcilière. Pouet tombe, se casse la jambe ou la cheville (?);

Les pompiers sont appelés; Pouet se retrouve à l’hopital, ne reviendra pas au Centre;

On parle de mettre les deux dehors: ” Le CEFR ne prend pas parti “-dit le directeur.  On dira par la suite, que Pouet en a rajouté (on ne voit pas trés bien comment il a pu se pèter la cheville … et il a marché sans problèmes après l’incident ..) pour pouvoir porter plainte ou un truc comme ça.

Enfin, y’a des risques à Vaujours, of course. Demandez à Françoise.

La guerre des gangs

March 11, 2009

Aujourd’hui sur Yahoo!

http://tf1.lci.fr/infos/jt/0,,4301533,00-

une-bande-attaque-des-lyceens-armee-de-barres-de-fer-.html

Une vingtaine de jeunes cagoulés, armés de battes et de couteaux, ont semé la panique dans un lycée de Saint-Denis. » Elèves et profs traumatisés

* “Il y avait du sang partout

Actualités

March 10, 2009

http://www.lepost.fr/article/2009/03/10/1451595_

telechargement-illegal-l-examen-du-projet-de-loi-ce-n-est-pas-tout-de-suite.html

Une bande attaque des lycéens armée de barres de fer

En Seine-Saint-Denis, des jeunes ont fait irruption mardi dans la salle de permanence d’un lycée. Armés de barres de fer et de couteaux, ils ont blessé légèrement une douzaine d’élèves.
La Redaction

Cauchemar = ce que le mot veut dire

March 10, 2009

Étymologie

Cauchemar dérive de cauquemaire, utilisé au XVe siècle. Il est formé de caucher et de mare[1].

* Caucher dérive de cauchier (presser), qui est un probable croisement entre l’ancien français chauchier (fouler, presser) XIIe siècle, le latin calcare (talonner, fouler aux pieds), et la forme picarde cauquer[2].
* Mare provient du mot picard mare, emprunté au moyen néerlandais mare (fantôme), avec le même sens en allemand et en anglais[1],[2].La mara ou mare est un type de spectre femelle malveillant dans le folklore scandinave[3].

Cauchemar a eu une orthographe différente en fonction des localités et des époques : cochemare 1694, cochemar 1718, cauchemare, cauquemare (Picardie), cauquevieille (Lyon), chauchi-vieilli (Isère), chauche-vieille (Rhône), chaouche-vielio (Languedoc), cauquemare, quauquemaire (sorcière), cochemar[2].

La définition et les caractéristiques communes du cauchemar, en fonction des sources et des époques est celle d’une oppression sur la poitrine ou l’estomac, pendant le sommeil, et parfois, par extension, un rêve pénible ou effrayant. Les caractères divergents et l’attribution des causes du cauchemar sont étudiés plus bas.

Incubus

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cauchemar

(Bob) Dylan on [ LE CEFR] Vaujours: Only one thing I did wrong =Stayed in Vaujours a day too long

March 10, 2009

Actually, he talks about Mississippi

(you can’t be right all the time)

” Only one thing I did wrong

Stayed in Mississippi a day too long “